Le sanatorium juif

Date: décembre 2019
Série: urbex

En 1900 est inauguré le premier sanatorium populaire d’altitude français, dont les conditions climatiques sont particulièrement favorables à la guérison des affections pulmonaire. Il a une capacité d’accueil de 120 lits.
Cette station de cure devient rapidement une cité sanitaire avec, au fil du temps, de multiples constructions adjointes.
L’ensemble des établissements permettra de recevoir jusqu’à 2500 patients dans les années 50.
Ce vaste complexe va connaitre les guerres mondiales, de grandes avancées médicales dans le traitement de la tuberculose et enfin la diversification de l’emploi de la santé avec la régression de la maladie.

Le sanatorium qui fait l’objet de cette série de photos a été construit vers 1905.
Il était destiné à attirer une population nationale et internationale de malades aisés. Le développement du lieu s’est éteint avec le manque d’engagement des philanthropes qui en étaient à l’origine.
Dès 1920 ce sanatorium commencera à accueillir, soigner et héberger exclusivement des femmes juives, dont certaines avec leurs enfants. L’établissement sera géré par une fondation appartenant à une riche famille juive-allemande. A plusieurs reprises, la gestapo viendra y faire des descentes et des êtres disparaitront, emmenés dans des camps d’extermination. Malgré tout, beaucoup de familles survivront grâce à ce sanatorium qui abritait en son coeur des personnes courageuses et bienveillantes.
Fermé depuis 1990, ce lieu est à l’abandon.

Source: confidentielle

Back to Top